Latest Posts

Sorry, no posts matched your criteria.

Stay in Touch With Us

Odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore.

Email
magazine@example.com

Phone
+32 458 623 874

Addresse
302 2nd St
Brooklyn, NY 11215, USA
40.674386 – 73.984783

Follow us on social

Le SNSPP-PATS reçu à l’Assemblée Nationale

Télécharger le communiqué en .pdf

Le mardi 27 août une délégation du SNSPP-PATS composée de Cédric Havard, Yael Lecras et Marc Grimaldi a été auditionnée par M. Thomas Mesnier député de la Charente. La ministre de la santé a confié à MM Mesnier et Carli la rédaction d’un rapport suite à une mission nationale visant à assurer l’avenir des services d’urgences.

Sensibilisé et préoccupé depuis plus de 15 ans par ce sujet qui impacte tous les SDIS de France le SNSPP-PATS a demandé à être auditionné  afin d’exposer la situation sous l’angle des SDIS et le vécu quotidien des sapeurs-pompiers sur ce sujet.
Pendant une heure et demie nous avons pu échanger sur notre approche de cette question en évoquant notre vision de l’évolution de la prise en charge des victimes ainsi qu’un certain nombre de points plus précis :

  • Accueil spécifique pour les VSAV aux urgences,
  • Utilisation de la télétransmission des données administratives et médicales,
  • Graduations de la prise en charge des victimes : non au VSAV à 2, mais pourquoi pas d’autres réponses,
  • Optimisation de l’emploi des infirmiers de sapeurs-pompiers,
  • Formation de techniciens du secours d’urgence,
  • Création d’infirmiers de pratique avancée en secours et en urgence préhospitalière,
  • Optimisation de la régulation médicale,
  • Gestion de l’assistance à personne,
  • Renforcement de la réponse sociale des collectivités
  • Numéro unique d’appel.
  • Etc…
    Les échanges ont été intéressants et riches et nous avons pu donner un éclairage différent de celui du monde de la santé N’oublions pas que les pompiers évacuent tous les ans environ 4 millions de personnes aux urgences et il était important pour notre organisation de faire entendre sa voix à ce sujet.

Poster un commentaire